En quoi consiste la protection incendie ?

Protection incendie

Un incendie dans une installation, un bâtiment ou un site industriel peut avoir des conséquences personnelles et socio-économiques majeures. Il peut provoquer des brûlures graves, un empoisonnement et même la mort. Il peut également entraîner des dommages matériels, des pertes de production, des pertes de clients, du chômage technique et, dans le pire des cas, une fermeture permanente. Que faut-il donc faire pour prévenir ces scénarios potentiels ?

Faire appel à un expert

Les incendies sont des événements imprévisibles qui peuvent survenir à tout moment. Même la plus petite maladresse peut les déclencher. Ils ne sont cependant pas inévitables, surtout si vous prenez les précautions nécessaires. Vous pouvez également faire appel à un expert en sécurité incendie pour vous aider à les prévenir. Selon les articles L.421-1 et L.421-5 de la législation actuelle, les chefs d’entreprise ont l’obligation de créer un document unique d’évaluation des risques (DUER). Ce document peut être utilisé pour évaluer la sécurité incendie d’un employé. Chaque année, ainsi qu’en cas d’accident, il est mis à jour. Les professionnels doivent également disposer de divers éléments, tels que des extincteurs mobiles. Leur nombre doit être proportionnel à la taille de l’entreprise. D’autres types d’extincteurs, ainsi que des colonnes sèches ou humides et du sable, sont requis. Des équipements de désenfumage sont également requis dans les cages d’escalier, les sous-sols de plus de 100 m2 et les pièces aveugles. Un examen de routine tous les six mois est nécessaire pour assurer leur performance. En plus de ces précautions, des simulations d’évacuation doivent être réalisées. Les entreprises de plus de 50 employés sont soumises à des réglementations beaucoup plus strictes. Elles s’appliquent également aux entreprises qui travaillent avec des matériaux combustibles. Leur direction doit choisir une personne pour assurer la sécurité de l’équipe. Celle-ci devra collaborer avec le médecin du travail et l’équipe de maintenance.

L’importance de la mise en place d’un système de prévention en incendie

En général, la mise en place d’un système de prévention des incendies est effectuée par des professionnels en sécurité incendie, car ils sauront incorporer les normes requises et respecter la réglementation en vigueur. Dans ce système, il est important de définir, en premier, une stratégie de protection incendie spécifique au type du site considéré, dans laquelle on considère les moyens de sécurité contre l’incendie, leur localisation et leurs caractéristiques. Ensuite, afin de pouvoir identifier correctement les sources de dangers potentiels et de définir les moyens de protection incendie nécessaires, il est également primordial de faire une analyse des besoins en sécurité incendie. Cette étape est ensuite suivie par le positionnement de ces moyens par le biais d’un plan d’implantation. Enfin, pour garantir le bon fonctionnement du système de protection incendie, il est crucial d’assurer le bon dimensionnement de toutes les tuyauteries et canalisations.

Les mesures de prévention

Suite à l’évaluation, l’employeur doit mettre en œuvre une série de mesures préventives pour minimiser ou éliminer le risque d’incendie et ses répercussions. La mise en œuvre d’un plan de surveillance et plan de sécurité incendie est possible grâce à une approche coordonnée avec l’assureur. Tout d’abord, pour éviter un incendie, il faut s’attaquer à au moins un des sommets du triangle du feu : les carburants, les matières combustibles et les sources d’inflammation. Envers les carburants, il faudrait séparer les produits oxydants (oxygène, peroxydes et autres combustibles) des combustibles. En injectant un gaz inerte dans l’environnement, vous pouvez réduire la teneur en oxygène et rendre l’atmosphère ininflammable (azote, argon, hélium, etc.). Attention toutefois, si un employé se rend dans la zone en question, il faut être conscient de la possibilité d’hypoxie. Concernant les combustibles, il faudrait : substituer au combustible un produit incombustible ou moins combustible ; intervenir sur l’état de division du matériau (plus il est divisé, plus la combustion est facile et rapide) ; limiter la quantité de matériau utilisé et conservé ; capturer les émissions de combustion ; nettoyer régulièrement les locaux par aspiration. Enfin les actions à prendre sur les sources d’inflammation sont: les équipements et installations électriques conformes aux normes d’installation (pour la basse tension, NF C 15-100) et contrôles réguliers.

En quoi consiste la technique d’emboutissage profond ?
L’injection plastique : Comment ça fonctionne ?