Assemblage de tôles par clinchage : contacter une entreprise spécialisée en ligne

Assemblage par clinchage

On appelle assemblage mécanique, un ensemble de techniques permettant la liaison de différentes pièces. L’une de ces techniques d’assemblage est l’assemblage sans soudure pouvant s’utiliser aussi bien dans les constructions classiques que dans la réalisation de pièces électriques.

Quels sont les meilleurs procédés pour assembler de la tôle ?

L’assemblage par clinchage est une technique utilisée dans l’assemblage des métaux minces. À l’aide d’un poinçon, on procède à la déformation locale des tôles, ce qui créé un point de connexion local résultant de l’écrasement de la matière. Il s’agit d’une technique de déformation plastique à froid. Il existe deux types d’assemblage-emboutissage, aisément reconnaissables par la forme de la liaison créée : ceux réalisés avec un poinçon circulaire et les liaisons rectangulaires avec incision locale. Ces différentes formes d’assemblage par clinchage sont pleinement exploitées par les produits de Tox Pressotechnik.

Le processus d’assemblage de feuille de tôle

Le processus d’assemblage nécessite l’utilisation d’un poinçon et d’une matrice montés sur une machine à presse. Il peut se résumer en la connexion de deux pièces métalliques par emboutissage entre un poinçon et une matrice avant éjection par un doigt. En effet, cet assemblage se déroule en cinq étapes très simples :

• l’application, qui consiste en la mise en place du dispositif et l’application du poinçon sur les matériaux à assembler ;

• l’enfonçage au cours duquel une pression est exercée sur l’ensemble pour le déformer ;

• l’écrasement grâce auquel les deux couches à assembler prennent progressivement la forme de la matrice sur laquelle elles furent placées ; • l’emboîtement qui marque la formation complète du point de clinchage entre les deux matériaux ;

• l’extraction qui achève le processus par le démoulage du nouveau composant lié que l’on obtient.

Les points d’assemblage-emboutissage par Tox

Afin de répondre à toutes les situations et adapter ses réalisations à toutes les situations, Tox pressotechnik présente de nombreux points, réalisables dans le processus d’assemblage de feuilles de tôles.

Point rond TOX®

Le point rond est le modèle classique utilisé dans l’assemblage. Un poinçon rond applique une pression sur les matériaux à assembler et les enfonce dans une matrice également ronde. Les tôles sont alors liées par un point rond sans aucun bord. Ce point d’assemblage a l’avantage de ne pas endommager les couches de protection appliquées aux tôles.

TOX®-SKB

Le SKB de TOX doit sa particularité à sa matrice, composée à la fois d’éléments mobiles et fixes. Ainsi, pendant que les éléments fixes stabilisent la position du matériel et du poinçon, les éléments mobiles pour leur part permettent au matériau de se laisser entraîner vers la pointe que l’épaisseur des tôles varie ou qu’il y ait eu emploi de colles entre les différentes couches de tôle.

TOX®-MICROpoint

Le Micropoint est une version miniaturisée du point rond classique. Il a été mis au point en réponse à la constante miniaturisation des pièces utilisées. Avec un diamètre de 2 mm, il convient parfaitement aux tôles dont l’épaisseur varie entre 0.1 et 0,5 mm et pour les flasques étroits. Ce sont ces caractéristiques qui font du micropoint un excellent outil d’assemblage.

TOX®-TWINpoint

Le Twin point comme son nom l’indique est composé de deux poinçons identiques. Il offre une protection contre la torsion et augmente considérablement la résistance du point de liaison en comparaison avec le point simple. Cette forme est également très appréciée dans l’eClinchage pour sa capacité à s’appliquer aux espaces de montages et aux flasques étroits.

Point plat TOX®

Le point plat de TOX vient briser les habitudes en effaçant l’élévation côté matrice. En effet, pour ce point, une matrice plate est utilisée afin d’aplanir toute élévation de la bosse côté matrice suite à la phase d’enfonçage. Après l’assemblage, on distingue au mieux une élévation du point de quelques dixièmes de millimètres.

Point Vario TOX®

Le point Vario est la solution pour les cas les plus difficiles. Il s’agit d’un dispositif permettant à la tôle d’être tirée à travers le matériel pré perforé. Il ne nécessite que de faibles forces d’assemblage et est également utilisable dans des matériaux multipoints. Armé de ces atouts, le point Vario peut vous soutenir pour l’assemblage des métaux présentant de grandes différences d’épaisseur et avec des matériaux à haute résistance, plastiquement indéformables ou non métalliques.

Pourquoi opter pour l’assemblage par clinchage ?

L’utilisation des différents types de liaison sans soudure offre des avantages indéniables : on mentionne tout d’abord de la versatilité des assemblages réalisables par ce procédé. En effet, cet assemblage permet d’assembler des tôles de différentes épaisseurs et de travailler différentes matières ensemble. Il est également possible d’intervenir sur des tôles déjà traitées ou recouvertes d’une couche de peinture sans risquer de l’abîmer. Ce processus se révèle également économique par l’absence de matière supplémentaire à apporter pour son exécution, ce qui réduit considérablement les coûts d’investissements. Il peut se répéter autant de fois que nécessaire, et ne nécessite aucun traitement supplémentaire après son exécution. Ce processus est également économique d’un point de vue énergétique, puisqu’il ne requiert l’emploi d’une source de chaleur à aucune des étapes de son déroulement. Enfin, il s’agit d’un procédé fiable et respectueux des normes environnementales. Étant un processus de formage à froid, aucune vapeur et aucun gaz toxiques ne sont émis suite à sa réalisation. La pollution sonore est également inexistante pour cet assemblage, en dépit de ses temps de cycle courts. Il s’agit en somme d’un processus d’assemblage complètement écologique.


Protections en acier pour les endroits dangereux
Une entreprise spécialisée en maintenance industrielle