GPS, intelligence artificielle, la voiture connectée réinvente l’automobile

L’industrie de l’automobile connaît une transformation considérable avec l’avènement de la voiture autonome et de la voiture connectée. En effet, les facteurs autonomie et connectivité obligent les constructeurs automobiles à reconsidérer le fonctionnement des véhicules du futur et la façon de s’en servir en créant des systèmes d’assistance à la conduite. Ces systèmes se divisent en deux catégories : les véhicules connectés et les véhicules autonomes.

Les véhicules connectés

Les technologies de véhicules connectés permettent aux véhicules de communiquer entre eux et avec l’environnement. Votre véhicule est probablement plus connecté que vous ne le croyez. Les systèmes de navigation incluent déjà des fonctionnalités de véhicule connecté, telles que le guidage d’itinéraire dynamique. Votre système basé sur le GPS reçoit des informations sur la congestion de la route grâce à internet et vous suggère un autre itinéraire.

Le concept de véhicule connecté consiste à fournir des informations utiles à un conducteur ou à un véhicule afin de l’aider à prendre des décisions plus sûres ou plus éclairées. Toutefois, la conduite d’une voiture connectée n’implique pas que la voiture fera le choix à la place du conducteur. Elle fournira plutôt des informations au conducteur, comme les situations éventuellement dangereuses à éviter.

Les véhicules autonomes

Une voiture autonome est un véhicule qui n’a pas besoin de l’intervention d’un conducteur pour rouler d’un point à un autre. Elle est équipée de nombreux capteurs tels que capteurs à ultrasons, caméras et lidars afin de percevoir son environnement. Les données collectées par les capteurs sont traitées par des logiciels et des processeurs qui les fusionnent afin d’observer son environnement et de détecter d’autres véhicules, obstacles, panneaux et limites de chaussée. Ensuite, des algorithmes d’Intelligence Artificielle décideront de l’action à effectuer sur les commandes du véhicule (volant, accélérateur, frein).

Les principaux objectifs de ces systèmes sont d’alléger les tâches du conducteur et de l’assister dans sa perception de l’environnement (détection de collisions, excès de vitesse, piétons, panneaux de signalisation).

Les voitures autonomes peuvent également être connectées et disposer d’une connexion Internet. Elle informera l’utilisateur et ses passagers de la météo, du trafic routier et de la formation d’un embouteillage par exemple.

En résumé

Les voitures du futur vont révolutionner le secteur des transports. Comme 90% des accidents de la route sont dus aux erreurs commises par le conducteur, généraliser les voitures connectées contribuera à réduire les accidents. Et dans quelques années, elles feront certainement partie de notre quotidien.

Image et son : zoom sur les équipements loisirs disponibles dans nos nouvelles voitures
Qu’est ce qu’une voiture hybride et comment ça marche ?