Achat de ventilateur industriel à économie d’énergie

ventilateur industriel

Les ventilateurs constituent des appareils indispensables pour le confort en milieu industriel. Mais ils contribuent également pour beaucoup aux charges énergétiques des usines. Le ventilateur à économie d’énergie reste alors une bonne alternative pour les propriétaires d’usine en quête d’une réduction du montant de leur facture d’électricité. Mais pour trouver le système de ventilation économique par excellence, vous devez tenir compte de certains critères.

Quelle est l’importance d’un ventilateur à économie d’énergie ?

Un ventilateur industriel sert à renouveler l’air à l’intérieur d’une usine. Il a pour rôle de remplacer l’air pollué qui se trouve dans l’usine par celui de l’extérieur. Il demeure donc nécessaire au maintien des employés en bonne santé et dans de bonnes conditions de travail.

Les économies d’énergie qui en résultent sont utiles pour réduire la consommation globale des usines. Cela s’intègre bien dans le contexte de développement de l’industrie 4.0 orienté vers une rationalisation des charges.

L’installation de ventilateurs à économie d’énergie peut donc vous aider à réduire votre consommation d’énergie tout en assurant le confort au personnel et aux usagers de votre site industriel. Il en existe de plusieurs types. On peut citer entre autres les ventilateurs hélicoïdes et les ventilateurs centrifuges. Afin d’avoir de plus amples informations sur les différents modèles, vous pouvez visiter un site spécialisé dans les systèmes de ventilation comme www.mvi-sa.fr.

Performances du ventilateur : des critères essentiels

Plusieurs critères de fonds sont à prendre en compte lors de l’achat d’un ventilateur de type industriel à économie d’énergie. Il y a notamment le prix de l’appareil qui permet d’apprécier sa qualité. Le prix est souvent fixé en fonction de la performance et de l’originalité du produit. La puissance du moteur du ventilateur reste un autre facteur déterminant. Elle se situe généralement entre 30 à 90 watts. Elle détermine la consommation électrique de l’appareil, mais surtout la quantité d’air brassée. En parlant d’air, il faut ajouter que le débit d’air doit être pris en compte. Pour une grande surface, le moteur de ventilation doit fournir un débit d’air de 9000 m3/h. Ce débit peut monter jusqu’à 18 000 m3/h si la surface est très grande. Le bruit est un autre critère déterminant. Il est proportionnel à la vitesse de rotation de l’appareil. Un ventilateur ayant une grande vitesse est plus performant, mais fait plus de bruit. Le brassage multidirectionnel permet en ce qui le concerne, une meilleure répartition de l’air sur une vaste surface.

L’ergonomie : un critère non négligeable

Les critères de forme sont des critères qui n’impactent pas directement le fonctionnement des appareils. Leur considération dépend du goût et du sens esthétique de celui qui fait le choix. On peut citer la programmation qui dote l’appareil des fonctions modernes comme la minuterie, le départ différé ou le mode veille. Vous pouvez aussi tenir compte de la disponibilité d’une télécommande qui permet de faire des manipulations à distance. Il existe pour certains modèles des fonctions qui produisent des effets anti moustiques ou même déclenchent la diffusion de parfum d’ambiance. D’autres permettent la diffusion des huiles essentielles ou des ions négatifs. De telles fonctions peuvent participer au confort des employés, et leur procurer une bonne santé.

Les usages types de l’air comprimé dans l’industrie agroalimentaire
A quoi sert un compresseur d’air et comment cela fonctionne ?